HORS-SÉRIE #1

Raskar Kapac n’est pas mort ! La gazette littéraire auréolée de sa momie renaît à l’ombre des grottes du Périgord en la compagnie de François Augiéras (1925-1971) à l’occasion du cinquantenaire de sa disparition.

Pour cet écrivain mystique, il fallait agiter les cendres du Phoenix  pour accoucher d’une nouvelle robe, d’un nouvel éclat. Ce premier Hors-Série se présente sous un format-accordéon, à déplier délicatement, comme un parcours initiatique ou une échelle sainte à gravir. Blaise Cendrars et Sonia Delaunay avaient adopté cette forme dite « spontanée » pour éditer la divine Prose du Transsibérien. C’était dans les derniers mois de l’année 1913. Un siècle plus tard, la momie remet au goût du jour ce format original, véritable OVNI littéraire pour ne pas dire objet de culte ou de collection.